André "Le Géant"

Je vous présente André.

Nous allons commencer avec cette petite publicité, qui parle d'elle même. Très saine en apparence, des enfants visiblement copains comme cochon se gavent de céréales boursouflées au miel dans une cabane. Perchés dans un arbre, rien ne pourrait les faire chier, mis à part la version peu crédible qui va se dérouler devant vos yeux ébahis : la survenance d'un "Horrific Giant". Petit trucage, un grand gaillard fait croire à la cible de cette publicité qu'un géant pourrait lui voler son bol de crunchies.

index
1444528780-1

De prime abord c'est un tantinet chelou, mais tout va bien. C'est juste qu'André, ce géant voleur de corn flakes dans les publicités a eu comme fonction sociale d'être un "horrific Giant" tout au long de sa vie. Encore maintenant, regarde ça:Est-ce que tu es en mesure de te galvauder de savoir qui est sur cette image ?Tu as dû la voir partout, mais sais-tu seulement qui surplombe ce mot d’ordre ; « Obey » ?Qui est la tête sur l’affiche phare de Shepard Fairey ? Collé partout dans le monde, tout le monde a oublié « La huitième merveille du monde », pour autant elle n’a jamais été aussi populaire.Malgré les traits grossiers, les formes rondouillardes, et le peu de détails, on peut deviner un visage. On imagine volontiers quelqu’un de peu à l’aise, avec une expression très singulière au moment où on le regarde. Et pour cause…Je vais te parler aujourd’hui d’un inconnu de notre génération, d’un grand absent, pourtant éminemment intéressant. Parce que c’est un français, d’abord. Parce qu’il a eu du succès dans ce qu’il a entrepris ensuite, plus que quiconque d’ailleurs. Parce qu’in fine c’est un hasard, un destin, un personnage.Comment André se retrouve sur des T-shirt d'adolescents qui pensent être antisystèmes, ou dans une pub pour la Labat Légère des années 90 ?

Plus hors norme que ça tu crèves.

enhanced-5220-1395252730-14
beckettposter.jpg
andre-wrestler
140605_Books_AndreGiant.jpg.CROP.promovar-medium2.jpg
1989-0407-Andre-the-Giant-Jim-Neidhart-Bret-Hart-Foundation-Wrestlemania-2
1
1976-0201-Andre-the-Giant-Bigfoot-Lee-Majors-Steve
Wilt-Chamberlain-Arnold-Schwarzenegger-and-Andre-the-Giant-on-the-on-the-set-of-Conan-the-Destroyer
hqdefault
4zloy29c
BqSeJMTCYAA7cyq
ece3973ad8f4f4c55fd871cd8f09a7a4
index.jpg

Bien que très souvent, et nous y reviendrons, les hommes du grand banditisme portent des alias (Comme Michel Ardouin, dit « Le porte-avion », Jacques Mesrine dit « Le Grand », ou Jacques Imbert dit « Le Mat » ou « L’immortel »), il est question d’un artiste dans cet article.Plutôt un performer, un entertainer, un showman. L’homme était pour ainsi dire un spectacle, mis en scène dans des environnements qui lui permettent de s’exprimer comme il se doit. A Coulommiers, le 19 Mai 1946 vient au monde un très gros petit garçon. Né d’une famille Bulgare et Polonaise, André Roussimof pèse 94 kilos pour un 1m91 à 12 ans. Autant te dire que s’il avait des vues sur ton gouter, tu pouvais faire une croix dessus.

C’est Samuel Beckett (Oui, oui, Samuel Beckett) qui emmenait André à l’école en voiture. Pourquoi Samuel Beckett ? J’en sais rien, le hasard veut qu’ils soient voisins. Pourquoi en voiture ? Si d’ordinaire j'aurais dit que c’est probablement plus agréable de discuter chaque matin avec un prix Nobel de littérature, que de prendre le bus pour s’y rendre, tu m’aurais cru. Mais non, c’est juste qu’André n’entrait pas dans le bus qui l’emmenait à l’école.Toute sa famille est de taille normale, et il est le troisième d’une famille de cinq enfants.Probablement incompris, les désaccords se multiplieront avec ses parents, et il prendra le large à l’âge de 14 ans. Il trouvera un job dans une entreprise qui déplace des fournitures d’un endroit à un autre. Avoir le géant dans ton équipe lors d’un déménagement, ça aide à descendre le lave-vaisselle du cinquième étage sans ascenseur.On parlera un jour sur ce site du chien qui emménage ailleurs tous les six mois et qui n’honore jamais sa promesse volage ; « A la fin, je paye mes bières et mes pizzas ». Un criminel en puissance, un véritable sociopathe ce gars là.Ce chien de la casse, tout le monde le connait, mais ce n’est pas André. André n’est pas comme ça.Déjà hors norme, c’est donc lors d’un déménagement que le destin va frapper à sa porte. Tout indiqué pour soulever des cartons par dizaine sans broncher, André est repéré à 17 ans par un ancien catcheur.Dès 1966, il sera entrainé par les meilleurs et ira jusqu’à devenir champion de France poids lourd.A vingt ans, il a catché dans de très nombreux pays comme l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Afrique du sud, l’Angleterre, l’Ecosse…

Pour l’heure, malgré ses débuts prometteurs, il ne rencontre aucun succès particulier.En 1971, son arrivée aux États Unis va changer la donne. Sa rencontre avec Vicent J.McMahon, un agent, va produire des effets favorables sur sa carrière naissante. Il sera renommé « La Géant » et à juste titre…André mesure 2.24 mètres pour 235 kilos. Sacrée bestiole. Le fait est qu’il sera champion de catch. Il innovera dans ce sport, tout en faisant évoluer sa notoriété sur la scène internationale. Il inscrira de par son style, ses victoires (15 ans sans défaite, record ultime « d’invincibilité »), sa masse (faut se le dire, l’expression « Poids lourds » te fais passer pour un branque à côté de lui), et son surnom dans les premières lettres noblesses de ce sport particulier. Il offrira également à la France un compétiteur hors d’atteinte dans ses combats, dont l’issue serait décidée à l’avance non par des arbitres ou des managers, mais par 224 putain de centimètres et 235 putain de kilos.

Il est le seul français à l’heure actuelle qui a été champion du monde de Catch.Il va jouer dans des films, des publicités, des séries, et tout plein d’autres trucs qui impliquent un géant pour représenter leurs marques ou incarner leurs personnages. La question que tu vas me poser : « Pourquoi est-il géant ? Est-ce que je peux devenir géant ? ». Si ta mère te dit de manger de la soupe pour être fort ou que tu te laisses volontiers endormir par la pub géant vert ou la frimousse du lapin Cassegrain, laisse tomber maintenant mon vieux. Si tu vas pousser à la salle ou que tu collectionnes les autocollants panini de catcheur, laisse aussi tomber…Ressembler à André va s'avérer compliqué.André, c’est un mec qui peut jeter une voiture, ou soulever deux nénettes avec un seul bras (true story bro). C’est aussi le genre de mec qui avouait lui-même n’avoir jamais employé son plein potentiel, effrayé à l’idée de faire du mal à quelqu’un.On le décrivait comme gentil, atypique par sa tendresse autant que par son enveloppe colossale.Il était atteint de Gigantisme hypophysaire (acromégalie). Sa taille et son poids proviennent d’une hyper sécrétion de glandes hormonales. Le gigantisme se retrouve un peu partout dans l’histoire des civilisations, et il existe une sorte de culture mythique du géant. Dans des tonnes et des tonnes de vieux bouquins, tu entendras parler du « Géant ». Toujours un peu à côté de ses pompes, il est absolument partout, comme Gaïa ou Orion dans la mythologie, Goliath dans la Bible, voir le Cyclope de l’Odyssée ou les Troll dans Le Hobbit, chaque récit fantastique se le réapproprie.André, lui, se servait de sa force plus qu’hérculéene pour se tirer la bourre avec Hulk Hogan dans des salopettes de gymnastique bien moulantes, à la WWF. Il meurt en 1993 d’une crise cardiaque, à l’âge de 46 ans.Sa maladie a entrainée de nombreux problèmes de santé, et il était de moins en moins capable de catcher sans douleurs. C'était malheureusement le prix à payer pour être un géant.  Pourquoi est-il devenu l’icône muette d’une nouvelle génération ?"-Parce que moi je le connais pas hein, je l'ai jamais vu, et il a jamais toqué à la fenêtre de ma cabane pour m'endormir mes miel pops okay ?"C’est vrai ça, pourquoi lui ? Pourquoi André ? Et puis, quelle icône ?

5b1b7c8746029eb118098d10c415c611
40a3a86442ecca8fab6c01bd7ac13bf3a741f645a30e910ff52d5523bafcce36.jpg
ferre__bibi--friziuk 001.jpg
wAjClWV
maxresdefault.jpg
index

“André the Giant Has a Posse”

C’est le nom d’un collectif, qui se propose d’envahir l’espace urbain avec cette affiche. Mené par Fairey, ils vont diffuser ce pied de nez dans la ville (il réemploi le mot « Posse » dans un contexte amusant, synonyme de « Crew », de bande, alors populaire dans le milieu underground des années 90).Le travail du streetartist va se répandre, être continué, jusqu’à devenir viral, incontournable. Petit à petit, Obey va devenir une caricature de l’iconographie totalitaire, et la figure du géant va s’estomper (évidemment pour une question de droit).Allez quoi, fais un effort. Tu connais ces architectes du swag qui se sappent chez Supreme et Obey.Ils sont partout.Partout.Partout.Partout.Partout.  Alors le visage est changé, et la légende s’affaisse, au même titre que le caractère artistique et contestataire des productions de Fairey. Tout cela est devenu une marque.Mais une marque qui a pour fer de lance la figure d'André le Géant. L'artiste et son univers reposent sur cette injonction "Obéis", et les traits gras qui forment ce visage atypique. Pourquoi ? Au début c'était un clin d'oeil, puis c'est devenu quelque chose de plus gros.On parlera de « Obey Giant » dès 1998. Le visage épuré d’André est presque toujours là. Dès que Fairey crée un visuel, le catcheur se cache. Cette série de symboles ordinairement offerts à la rue (collage, peinture, pochoir…) , va se trouver flanquée sur des t-shirts, des casquettes… Pour une raison que j’ignore, sinon la flemme absolue du copiste, le visage d’André devient une image de marque issue d’un monde artistique qui critique le consumérisme et l’autorité. Bien, merci Shepard.Cela va participer à la diffusion de l’image d’André, pour le moins dénaturé, et il demeure anecdotique de le savoir, voir de connaître ce personnage.En conséquence, voilà un petit florilège de photo de ce brave André, qui sera toujours préférable à la sous marque « Obey Giant ».Ah et, pour ce que vaut la parole d'une vieux catcheur, voilà une histoire bien sympa à raconter entre pote sur André.

Si t'as aucun espoir pour être aussi gigantesque qu'André, tu peux quand même devenir aussi costaud que Charles Bronson en cliquant juste là:
https://www.iter-criminis.com/magazine/2017/02/09/le-fitness-en-isolement-total