Les icônes du sport moderne #2 : Zinedine Zidane

ITER-CRIMINIS-2.png

L’histoire du monde contemporain est inséparable de celle de l’évolution du sport. Si l’époque des jeux olympiques antiques où tout le monde se la mettait complètement à poil est bien révolue, celle du sport par et pour les masses arrive à son apogée.  L’inénarrable Loulou Nicollin s’exprimait aussi en ces termes : « Mes fils, je préfère qu'ils soient nés dans le sport, plutôt que dans la musique classique. Parce que ça, ça me fait chier. J'ai rien contre. Mais je préfère regarder un match de curling qu'écouter du Mozart. »

 Si le sport est devenu l’apanage du peuple, il a forcément fallu qu’il s’accompagne de grandes figures pour porter ce qu’il a comme valeurs de respect, de dépassement de soi, et de tolérance.

Aussi nous nous attarderons sur certains de ces grands personnages, qui auront durablement marqué la belle histoire du sport.

Pour notre deuxième itération, en cette période de coupe du monde, nous nous pencherons sur le cas d’un monstre sacré du football, Zinedine Zidane.

  • Mais qui est ce boug ?

Arrête, je n’y crois pas une seule seconde à cette question. T’es sûr ? D’accord.

Le Z est né à Marseille, de parents d’origine algérienne. Son père, berger en ses terres natales, vient travailler en France. Il songe à repartir en Algérie après l’indépendance, mais l’amour le fera rester et s’installer dans la Cité Phocéenne.

C’est là que Zizou commencera à casser des reins et à faire frétiller le public, à la manière d’un Kool Shen. Il est alors repéré par le recruteur de l’AS Cannes, club qu’il rejoindra en 1987, à l’âge de quinze ans.

319610171446222de2f4fe7d4137f187--france-football-zinedine-zidane

319610171446222de2f4fe7d4137f187--france-football-zinedine-zidane

Au terme de la saison 1991-1992, qui a fait découvrir les compétitions européennes à ZZ, et lui a permis de gagner une superbe prime d’une Renault Clio, il est courtisé par un certain nombre de clubs, mais l’entraîneur de Marseille le trouve « trop lent », miskine.

Il signe donc à Bordeaux en 1992, où il va globalement exploser.

  • Mais comment a-t-il marqué son sport ?

Il serait ici bien trop long de revenir sur l’entièreté de la carrière de ce monstre du football, tant elle est spectaculaire.

Il jouera pour les Girondins de Bordeaux de 1992 à 1996, marqua 39 buts, et fut finaliste de la coupe UEFA en 1996.

Entre 1996 et 2001, années de grâce, il jouera à la Juventus de Turin, plantera 31 pions, remportera deux trophées du championnat italien, une supercoupe de l’UEFA, et la coupe Intertoto en 1999.

Il jouera enfin au Real Madrid entre 2001 et 2006, inscrira 49 buts, remportera le championnat espagnol en 2003, et remportera surtout la Ligue des Champions en 2002, où il marquera, en finale, un des plus beaux buts de l’histoire.

https://www.youtube.com/watch?v=rFfomw-Z4uE

La carrière internationale de Zizou est bien plus connue. C’est en partie grâce à lui que la France remporte la première Coupe du Monde de son histoire en 1998. Il rentre dans la légende en marquant deux buts en finale, qui finira sur le fameux score de « Et un, et deux, et trois zéro ». Il remportera le ballon d’or, plus haute distinction personnelle, à l’issue de cette coupe du monde.

Deux ans plus tard, « la génération Zidane » remporte l’Euro, et devient la première équipe à réaliser le doublé Coupe du Monde-Euro dans cet ordre. Au sommet de son art, le Z est élu meilleur joueur de la compétition.

428a1a0d-33a9-4dae-a50d-6ce49e3b903f

428a1a0d-33a9-4dae-a50d-6ce49e3b903f

Enfin, sa légende étant intarissable, il devient entraineur du Real Madrid entre 2016 et 2018, où il réussit à remporter trois ligues des champions d’affilée en deux saisons et demie, et devient le premier entraineur de l’histoire de la compétition à réaliser cet exploit.

  • Mais au fait, pourquoi t’en parles ?

T’en as d’autres des questions comme ça Nicolas ? Ça te suffit pas une coupe du monde, un Euro, quatre ligue des champions et un ballon d’or ?

Soit. Selon la BBC, Zidane est le meilleur joueur européen de l’histoire. Encore ? En 2011, l’UEFA le désigne meilleur joueur de la Ligue des Champions des vingt dernières années. En sus, il a été élu meilleur joueur de la décennie 2000 par cinq rédactions sportives majeures. N’en jetez plus.

Au delà de son palmarès franchement hors du commun, ZZ parvient à faire l’unanimité dans le monde du football, fait rare, que ce soit parmi les supporters ou les professionnels. Le roi Pelé, en 2006, déclara : « C’est le maître, tout simplement. ». Zlatan Ibrahimovic en personne, réputé pour son melon incommensurable, a affirmé : « C’était magique. C’était un joueur hors pair, il était plus que bon. Il venait d’une autre planète »

Pourtant, c’est bien par son humilité devant les caméras qu’il a conquis le cœur d’un grand nombre de supporters, et par son jeu magique qu’en 1998 on scandait dans les rues : « Zizou président ! ».

9820cc6944dc7970c500003f88ec1c5dae821b7b

9820cc6944dc7970c500003f88ec1c5dae821b7b