Top 5 des gars sûrs de l'équipe de France pour la Coupe du Monde

image.jpg
  1. Benjamin Pavard

La Coupe du Monde aura permis plusieurs choses à Benjamin. Il s'est fait connaître du grand public, et franchement en partant de Stuttgart c'était pas évident. Ensuite, il aura réussi à faire oublier son surnom de Jeff Tuche, qui lui allait pourtant plutôt pas mal, et à avoir une chanson rien que pour lui. Enfin, et c'est bien là le plus important, il aura réussi à gagner une place de titulaire en équipe de France. Il a gagné en sérénité défensive au cours du Mondial, pour s'imposer comme un patron dans le couloir droit, combiner efficacement avec Mbappe, et claquer la plus belle bastos de la compétition. Pavarotti.

pavard

pavard

  1. Hugo Lloris

Hugo Lloris. 8 piges qu'il est capitaine, et il jouera son 103e match officiel contre la Belgique. Et pourtant qu'est-ce qu'il reste solide. Il a subi de nombreuses critiques au cours de sa longue carrière, et avant le Mondial, certains l'accusaient de ne plus être au niveau, et d'accumuler les erreurs. Il n'aura pas fallu longtemps pour qu'ils leur répondent. Il n'a encaissé que quatre buts durant le Mondial, dont trois contre l'Argentine. Contre l'Uruguay, il a sorti une claquette salvatrice du futur dont lui seul a le secret. Solide.

lloris

lloris

  1. Paul Pogba

Que dire de Paul Pogba ? En cinq matchs, il est passé d'enfant terrible à maestro. Il a largué les mèches bleues pour des contours bien sentis, et ça s'est ressenti. Inefficace au milieu de terrain au début de la compétition, il est progressivement devenu une espèce de rocher inamovible, le ballon collé aux pieds. 1 mètres 91, 85 kilos de vitesse. Il casse les lignes qui essaient tant bien que mal de se mettre en place, et distille des caviars à ses petits camarades de la ligne offensive. Quant aux malheureux qui essaient de toucher un ballon, il les toise. En sus, il sait mettre des chiquettes de cité quand ça commence à chauffer. Pogboom.

pogba

pogba

  1. Kylian Mbappe

S'il y a bien une révélation à retenir de ce Mondial, c'est Kylian Mbappe. Le gosse de 19 ans à la voix nasillarde arrivé au PSG l'été dernier pour la bagatelle de 180 millions d'euros s'est avéré être un putain de monstre. Flashé à 37 km/h contre l'Argentine, on raconte que les défenseurs le cherchent encore. FloTov se serait même demandé s'il n'était pas en scooter. Merci FloTov. Avec une technique de course quasi parfaite, le prodige réussit à enrhumer des défenses au complet, que ce soit pour distribuer des passes, ou planter des bijoux. Il est largement à la hauteur des attentes, et c'est assez rare pour être souligné. S'il continue sur cette lancée, son futur en équipe de France risque d'être brillant. 37.

mbappe

mbappe

  1. Ngolo Kanté

Malgré la brillance de son compère Kylian, actuellement c'est bien Ngolo Kanté qui est le patron de cette équipe de France. Avec sa bouille d'enfant content, il est présent en permanence, à tous les instants, partout sur le terrain. Ah si si c'est possible. C'est comme si un douzième joueur était sur le terrain, les adversaires doivent être constamment sur leurs gardes pour ne pas se faire rattraper par Ngolo. Il ne perd quasiment pas un ballon, les récupère quasiment tous, et organise à la perfection les transitions entre l'attaque et la défense. Il court sans arrêt pendant 90 minutes, et est chaud d'aller taper un footing après, pour décrasser. Il est si discret, pourtant si présent. Patron.

kante

kante