Tumblr est mort, vive... Vive quoi ?

tumblr_pj6dwcIs6I1s2jikwo3_1280.jpg

Si vous l'ignorez en tant qu'utilisateurs consciencieux de Tumblr, ou que vous n'en avez strictement rien à péter, sachez que le 17 décembre 2018, le réseau social est potentiellement promis à la mort.

1128.png

Pourquoi ? Est-ce une honteuse exagération de ma part ? Comment tuer une plateforme de 100 millions d'utilisateurs actifs depuis 10 ans ? Voyons voir. 

Tumblr est une plateforme de Microbloging, fortement inspiré des Imageboards. En français, ça veut dire que Tumblr est une plateforme qui permet à ses utilisateurs de créer des blogs, d'y partager n'importe quoi (des images, du textes, des GIF...) et faire voir au monde entier leur création ou partager celles des autres.

A cet exemple, Twitter est une plateforme de Microbloging, centré autour du texte et du "hashtag". Issu de la même veine d'idée et à la même époque, les deux plateformes se ressemblent un peu. Tant dans l'archivage que dans les mécaniques de communauté, plus de gens sont sur Twitter en France et en comprenne les rouages, et ceux de Tumblr devrait vous paraître familier.

Le partage est tout bonnement plus complet. Inspiré des Imageboards, comme je le disais plus haut, on en garde également la liberté. C'est à dire des contenus graphiques, artistiques, politiques, et chelou ab initio. Chacun est libre, et partage avec l'image un moyen de la retrouver. Peu à peu en 10 ans les communautés ont changé, mais Tumblr est resté le nid de bons cochons, d'esthètes en tout genre et de SJW ou de Fafs revendiqués. Bien des choses sont parties de là, et partent encore de là.

tumblr_pj6qwcMtQD1r473vl_400.jpg

Bien plus riche dans la diversité de contenus que propose un Facebook, Tumblr peut nourrir n'importe qui, de n'importe quoi, et les fanatiques que vous trouverez sur la plateforme seront toujours bien plus éduqués que les pages de fans sauvages ailleurs. Il y a d'ailleurs très peu d’interaction sur Tumblr entre les gens, mais une grande interdépendance des pages et des contenus. Je fréquente certaines d'entre elles depuis des années, et vice versa. Chacun sait ce qu'il veut, et finalement nous sommes en présence de passionnés d'images en tout genre, voir de lubbies étranges, de découvertes et d'expériences toujours renouvelés.

Nous avions déjà abordé le sujet ici, mais Tumblr est une success story. Sa permissivité à permis à son créateur de créer des îlots de communautés hardcores, et de brader la plateforme sur ce concept. Le prix à payer ? 1/5ème des contenus est explicitement pornographique sur Tumblr. Le slogan "Postez n'importe quoi (de n'importe où), personnalisez tout." n'est pas tombé dans l'oreille des pervers en passant par les puristes et les esthètes du cul de la planète. Tantôt de l'art, tantôt du gonzo, tantôt du trashosse, Tumblr est libre comme l'air. Depuis le journal de bord de la dernière des soumises, à l'expérience fantasmé d'observation du dernier taré, jusqu'au couple qui relate ses expériences pour aider du peuple à surmonter la peur de leurs corps: on trouve de tout ptn.

Alors dans cette crasse qui contient tout, la bienséance devait faire le ménage. En 2013 Yahoo rachète Tumblr pour 1.1 milliard de dollars. Puis le consortium s'élargit, et c'est désormais Verizon (Un annonceur) qui reprend les rênes.

Un annonceur pour nous emmener où ? De la pub pour nous gouverner tous ?

La question c'est, que font les annonceurs sur internet ? Ils génèrent du trafic pour afficher des pubs. Génère t-on du trafic avec du contenu de qualité ? Tout le monde le sait, oui et non.

Ce qui est sûr, c'est que le contenu pornographique génère beaucoup de trafics. En revanche, ce trafic n'est pas exploitable pour de la bonne publicité. En gros 4/5 ème de la population de Tumblr ne pouvait pas être ciblé par certaines pub à cause d'1/5 ème du contenu. Merdalors.

Que fait Verizon alors ? Ils annoncent l'interdiction du contenus graphiques sur Tumblr. Cela revient purement et simplement à tuer Tumblr car les 4/5ème de la population consomme ces 1/5ème de cucul, même malgré eux. Parfois même ils en ont fait leur profession, leur art de vivre, ou trouveront sur leur compte quelques contenus graphiques malgré eux.

tumblr_pj6dwcIs6I1s2jikwo8_1280.jpg

Ainsi, on peut se questionner sur l'avenir du réseau. Les communautés de memes acerbes (qui clairement étaient censurés sur FB, et le seraient encore), les fameuses pages de Tumblr Girl, autant que les pseudos sites de culs qui sont les usines à GIF porno d'internet, étaient ensemble le NSFW.

Tumblr, Safe For Work ? 

Personnellement, je trouvais très intéressant d'avoir un réseau NSFW. Pour la simple et bonne raison que chacun est libre d'exercer son voyeurisme comme il l'entend, sans que s'applique le filtre du politiquement correct de la charte des vierges de Palo Alto. Tumblr dépassait l'interdiction ridicule du morceaux de seins, en permettant à toute forme d'art, d'opinion ou de sexualité d'être représenté.

tumblr_pj6dwcIs6I1s2jikwo2_1280.jpg

L'interdiction de contenu graphique, c'est l'interdiction d'une liberté d'opinion qui s’exerce entre adulte. Au final, les américains et leurs règles à la con sont bien des putains de puritains coincés bien mal baisé. Dès lors que quelque chose est populaire, il faut qu'il soit pur.

Ainsi vos romances sont à chier et sans poésie; la culotte de cheval de Bridget Jones vous fait passer un bon moment, les adolescents se paluchent à pleine langue devant un DvD et les hommes politiques se font épingler en plein cochonnerie et voilà le scandale national. Non sérieux, faut se décoincer en règle général. Surtout qu'autour du sexe se composent des communautés, comme les LGBT qui sur Tumblr ont su se donner des rendez-vous et faire avancer des opinions pendant les années charnières de leur structuration politique dans le monde. Donc merci Tumblr.

tumblr_pj6dwcIs6I1s2jikwo6_500.jpg

A côté de ça, on se résout à tout ça pour quoi ? Pour vendre de la pub comme des gros sacs à merdes d'agent capitaliste foiré. Acheter une plateforme de Microblogging 1.1 Milliard de dollar c'est se faire tondre dans toute sa splendeur. Surtout qu'acheter Tumblr revenait à ce moment, à acheter le seul réseau dont la croissance était celle de fanatiques étranges, qui ne communiquent pas entre eux sinon à travers l'image.

Utiliser leurs blogs comme antenne relai aurait pu intelligemment satisfaire n'importe quel publicitaire un peu hardcore. Faire la promo de produit "typique de tumblr" comme il y en a eu des années. Mais non, on vise à vendre la même chose que Facebook. C'est le manque d'imagination qui conduira à la faillite, parce qu'il est tout de même facile de comprendre que la mettre à Facebook sur son segment de marché est une concurrence illusoire, surtout en étant sur un mulet comme Tumblr.

En revanche, stimulé un réseau pour adulte, avec des libertés, c'était l'ambition de Tumblr. Un juste milieu entre un moyen d'expression et un refuge avec des droits de parler de certains sujets sans se trouver chasser. Inspirer de tout, et surtout de trucs comme 4chan, Tumblr avait fière allure.

tumblr_pj6dwcIs6I1s2jikwo4_640.jpg

Pour une poignée de dollar, le réseau a été potentiellement mis à mort, et tout le monde s'en amuse en attendant l'apocalypse du 17 Décembre. Si la purge lave Tumblr du saint téton, il ne restera rien. Entre les tableaux, les photos d'art, les photos de culs, les tumblr girl, et le reste; même mon blog va se faire sauter.

tumblr_pjja9c8Ck01ushwsh_400.jpg

Certains d'entre eux faisait des mêmes avant que vos sœurs aient Facebook. Certains d'entre eux ont 30k posts sur leurs pages. Quel droit, pour ça aussi ? Va falloir arrêter de nous baiser pour vendre des encarts de pubs, parce que je les regarderai pas. Pourquoi faire sauter une valeur si riche, si complexe et un catalogue si complet, avec des gens inspirés (et quelques pervers oui), pour un but qui les dessert ? N'est-il pas temps de considérer que les communautés ne se bradent pas ?

Si tu as aimé ce petit article, tu trouveras une chiée de contenu sur notre page Facebook. Dépêche-toi d’aller poser ton like sans faire d’histoire, fais pas le bâtard ! (Clique donc sur cette phrase pour t'y téléporter !)

EnquêtesCharal